DES TERRITOIRES SOLIDAIRES

Pour équiper l’ensemble de l’Ardèche et de la Drôme en très haut débitTrès Haut DébitUn accès à internet à très haut débit est un accès à Internet ultra performant dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde. et emmener la fibre dans chaque foyer, 480 millions d’euros seront nécessaires. Cet investissement important, à la hauteur des enjeux, est partagé par les Départements de l’Ardèche et de la Drôme, la Région Auvergne-Rhône-Alpes,  et les intercommunalités du territoire, avec le soutien de l’État et de l’Europe.

1 500 euros par prise

Le projet ADN se réalise grâce à une forte mobilisation publique, depuis l’échelon européen jusqu’à l’échelle la plus locale.

La solidarité est le mot d’ordre : certains territoires sont en effet plus difficiles à couvrir, et donc demandent plus d’investissements financiers. Les collectivités ont donc décidé de mettre en place un mécanisme de financement dit de « péréquation », entre zones rurales à faible densité d’habitat et zones plus denses.

La participation de chacun des financeurs est calculée sur la base d’un montant unique par foyers ou sites à raccorder, de 1500 €, quel que soit le coût réel des travaux.

Un déploiement progressif

Parce que le projet est ambitieux et complexe, les travaux seront échelonnés dans le temps. ADN et les collectivités ont choisi d’intervenir selon deux grands principes : solidarité et efficacité économique :

  • en priorité sur les secteurs en zone "grise", où les débits sont particulièrement faibles (moins de 4 mégabits/seconde) ;
  • en déployant par poche de 2 000 foyers minimum, pour « attirer » les opérateurs.
«

Depuis fin 2016, des études ont été lancées sur les premiers territoires programmés. A partir de l'automne 2017, les travaux vont commencer. En 5 ans, 50% des habitants de chaque intercommunalité sera éligible à la fibre ! En 8 ans, l'ensemble du réseau fibre sera déployé.

Sur le même thême
+
Déploiement fibre : les étapes clés
+
Les retombées économiques
+
Le cadre légal