06.10.2021

Les études de déploiement de la fibre optique démarrent à Loriol-sur-Drôme, Cliousclat et Mirmande

Mardi 5 octobre, le Syndicat mixte ADN et le groupement d’entreprises Axione / Bouygues Energies et Services sont allés rencontrer les élus des communes Loriol-sur-Drôme, Cliousclat et Mirmande, en présence de Jacques LADEGAILLERIE, Vice-président du Conseil départemental de la Drôme, Vice-président d’ADN et Laurent MANTONNIER, Conseiller communautaire à la Communauté de communes du Val de Drôme en Biovallée, pour leur présenter les études de déploiement de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. qui démarrent sur leurs communes.


Les études démarrent à Loriol-sur-Drôme, Cliousclat et Mirmande. Elles dureront entre 15 à 18 mois. Une fois ces études validées par ADN, les travaux pourront démarrer.

 Au terme du déploiement soit d’ici la fin de l’année 2023, environ 2800 foyers ou locaux d’activités pourront se raccorder au réseau public ADN et profiter des services Très Haut DébitTrès Haut DébitUn accès à internet à très haut débit est un accès à Internet ultra performant dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde. sur fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière..  


Les habitants pourront tester leur adresse postale sur l’outil d’éligibilité « A quand la fibre chez moi ? » pour  être informés de l’avancement du déploiement.


LES ÉTUDES DANS LE DÉTAIL…

Cette phase d’études est la première étape du déploiement. C’est la plus longue et la plus complexe. Elle va durer entre 15 et 18 mois. Au programme :

  • Vérification des adresses de chaque logement ou local d’activité.
    • Un numéro + un nom de rue sont indispensables pour souscrire à une offre fibre auprès d’un opérateur. Chaque localisation est donc vérifiée in situ par nos entreprises.
  • Repérage et évaluation de l’état des réseaux aériens et souterrains existants (téléphoniques et électriques), supports privilégiés du déploiement du futur réseau fibre :
    • Des calculs sont réalisés pour s’assurer que les poteaux existants pourront supporter la charge de la fibre.
    • Les fourreaux souterrains sont inspectés pour vérifier la place disponible.
    • Une fois ces relevés réalisés, ADN sollicite Orange et les Syndicats d’Énergies concernés pour utiliser leurs réseaux ou remplacer les poteaux endommagés.
  • Modélisation des tracés définitifs du futur réseau fibre, en bureau d’études.
  • Signature des conventions : la fibre passera parfois sur des parcelles privées. Pour y accéder, ADN propose aux propriétaires concernés de signer une convention de passage. La signature d’une convention sera aussi nécessaire pour déployer la fibre dans les immeubles et lotissements privés.


+ d'infos sur les étapes de déploiement dans : Déploiement - Les étapes-clés


 La réunion s'est déroulée en présence de :

  • Jacques LADEGAILLERIE, Vice-président du Conseil départemental de la Drôme - canton de Loriol-sur-Drôme, Vice-président d'ADN ;
  • Laurent MANTONNIER, Conseiller communautaire à la Communauté de communes du Val de Drôme en Biovallée, Délégué ADN ;
  • Jean-Marc PEYRET, 3ème adjoint aux services techniques à la Mairie de Loriol-sur-Drôme ;
  • Benoît MACLIN, Maire de Mirmande ;
  • et Gilbert CHAREYRON, Maire de Cliousclat.
Sur le même thême
+
Les études de déploiement de la fibre optique démarrent à Ardoix et Eclassan
+
Problème de fonctionnement de l'outil d'éligibilité à la fibre optique
+
Lancement des études sur le reste de Saint-Rambert-d'Albon et Anneyron