22.09.2021

Le déploiement de la fibre avance sur le territoire du Pays de Lamastre

Mardi 21 septembre, Nathalie ZAMMIT, Présidente du Syndicat mixte ADN, et Jean-Paul VALLON, Vice-président du Département de l’Ardèche, Conseiller départemental du Canton du Haut Vivrais, Président de la Communauté de communes du Pays de Lamastre et Maire de Lamastre, visitaient un chantier de travaux de câblage de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. sur la commune de Lamastre.


Ce déplacement a été l’occasion de faire un point complet sur le déploiement en cours d’accélération sur la Communauté de communes du Pays de Lamastre. 


2850 LIGNES EN TRAVAUX


Les travaux de câblage de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. viennent de démarrer sur les communes de Lamastre, Saint-Basile, Le Crestet et Empurany. Ils sont réalisés par le groupement d’entreprises IMOPTEL (Axians), Santerne Centre Est Télécommunications / Cegelec Réseaux Auvergne Drôme-Ardèche / Rivasi BTP et dureront entre 6 à 9 mois. Ils impacteront également une cinquantaine de foyers sur la commune de Désaignes et une dizaine de foyers sur les communes de Saint-Barthélemy-Grozon, Saint-Prix et Arlebosc. Au terme du déploiement, environ 2 500 foyers ou locaux d’activités pourront se raccorder à la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. en souscrivant une offre auprès d’un opérateur disponible sur le réseau public, d’ici le 2ème trimestre 2022.


Dans le même temps, les travaux sont sur le point de se terminer sur la commune de Gilhoc-sur-Ormèze. L’ouverture commerciale pour les 350 foyers concernés interviendra au 1er trimestre 2022.

 


DE NOUVELLES LIGNES EN ETUDES


Sur le territoire de la Communauté de communes du Pays de Lamastre, ADN doit construire 5 500 lignes de fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. au total sur 11 communes pour un financement global de 8,3 M€ dont 1,7 M€ financés par la Communauté de communes.


Nathalie ZAMMIT a eu le plaisir d’annoncer le lancement des études d’ici la fin du mois de septembre sur 200 nouvelles lignes à Saint-Prix et tout début 2022, pour 200 lignes supplémentaires à La Bâtie-d’Andaure. Sur ces secteurs, l’ouverture commerciale des services est fixée prévisionnellement au 4ème trimestre 2023.


Sur ce territoire, le Syndicat mixte ADN a pu optimiser son déploiement. En 2017, deux coordinations de travaux ont pu être réalisé avec ENEDIS à l’occasion de l’enfouissement de réseaux moyenne tension HTA.


Des fourreaux ont été posés en anticipation du déploiement sur un linéaire total de 10,3 km à Le Crestet et à Saint-Barthélémy-Grozon pour un montant total de 266 000 €.

Avec 2,2 M€ déjà investis par ADN, le déploiement s’accélère.


A ce jour :

  • ADN a déjà investi 2,2 M€ sur ce territoire
  • 2 850 lignes sont en travaux de câblage (Gilhoc-sur-Ormèze, Lamastre, Le Crestet, Saint-Basile et Empurany).
  • 200 lignes sont en études à fin septembre (Saint-Prix)
  • 200 lignes supplémentaires lancées en études début 2022 (La Bâtie-d’Andaure)
  • Ce qui porte à 3 050 le nombre de lignes en cours de déploiement sur ce territoire soit plus de 50% des lignes à déployer par ADN


Cette visite s’est déroulée en présence de :

  • Nathalie ZAMMIT, Présidente du Syndicat mixte ADN ;
  • Jean-Paul VALLON, Vice-Président du Département de l’Ardèche, Conseiller départemental du Canton du Haut Vivrais, Président de la Communauté de communes du Pays de Lamastre, Maire de Lamastre
  • Jean-Paul DECULTY, Délégué suppléant ADN pour la Communauté de communes du Pays de Lamastre, Maire de Saint-Barthélemy-Grozon
  • Michel LANDREIN, Maire de Saint-Basile
  • Jean-Jacques SOUMILLE, 1er adjoint à la Mairie de Saint-Basile
  • Patricia COURTIAL, 3ème adjointe à la Mairie de Le Crestet
  • Eric GICQUEL, Directeur adjoint d’ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné., exploitant du réseau public ADN
  • Le groupement d’entreprises IMOPTEL (Axians), Santerne Centre Est Télécommunications / Cegelec Réseaux Auvergne Drôme-Ardèche/ Rivasi BTP
  • Le groupement de maîtrise d’œuvre Ambition Télécom et Réseaux, Cabinet MERLIN, SUDALYS et BEAUR.

 

Sur le même thême
+
600 lignes en études à Saint-Prix et Belsentes
+
Une 1ère réunion publique d'ouverture commerciale du réussie
+
Réunion publique d’ouverture commerciale de la fibre à Saint-Paul-Trois-Châteaux : 1200 foyers éligibles