14.06.2021

Bureau Exécutif : 45 000 lignes de fibre optique lancées en travaux cet été

Ce lundi 14 juin, le Syndicat mixte ADN a tenu son Bureau Exécutif sous la présidence de Nathalie ZAMMIT-HELMER.

LANCEMENT MASSIF DE CHANTIERS CET ETE


Plus de 50 000 lignes de fibre optiques sont déjà en cours d’exploitation par ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné., l’exploitant du réseau public ADN soit autant de foyers ou locaux d’activités qui pourront, d’ici la fin de l’été, bénéficier du très haut débitTrès Haut DébitUn accès à internet à très haut débit est un accès à Internet ultra performant dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde. sur fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. auprès d’un des 9 opérateurs Grand public disponibles sur le réseau. 90 000 lignes au total sont prévues pour la fin de l’année.


Parallèlement, le nombre d’abonnés à la fibre en Ardèche et en Drôme augmente chaque semaine. Le territoire compte à ce jour plus de 9 000 abonnés et devrait atteindre la barre des 10 000 abonnés début juillet.


Entre juin et septembre, les travaux démarreront pour 45 000 lignes supplémentaires de fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. avec le groupement Axione / Bouygues Energies et Services.


La fibre arrivera sur des territoires communautaires pas ou encore peu desservies jusqu’à présent, notamment :

  • la Communauté de communes Pays Beaume Drobie avec Lablachère ;
  • la Communauté de communes Ardèche des Sources et Volcans avec Montpezat-sous-Bauzon, Burzet, Péreyres, Saint-Pierre-de-Colombier, Meyras et Juvinas ;
  • la Communauté de communes Berg et Coiron avec Saint-Andéol-de-Berg, Saint-Maurice-d'Ibie, Villeneuve-de-Berg et Lagorce ;
  • la Communauté de communes du Pays des Vans en Cévennes avec Les Vans, Chambonas, Les-Assions, Les Salelles, Saint-Pierre-Saint-Jean et Payzac ;
  • la Communauté de communes du Crestois et du Pays de Saillans avec la complétude de Crest ;
  • la Communauté d’agglomération Privas Centre Ardèche avec Rompon et Saint-Julien-en-Saint-Alban ;
  • etc.


UN SITE ISOLE A DESSERVIR EN URGENCE


Lors de ce bureau exécutif, les élus ont approuvé la mise en place d’un plan de financement spécifique pour le raccordement de l’EPHAD Camous Salomon à Marcols-les-Eaux en Ardèche.


L’EHPAD souhaite disposer d’une connexion fibre pour pouvoir développer des usages numériques dans le domaine de la santé. Le réseau téléphonique cuivre actuel ou encore les solutions alternatives existantes (4G fixe ou satelliteSatelliteTechnologie qui permet de desservir les foyers particulièrement isolés en haut débit. Il donne accès à des débits pouvant aller jusqu’à 22 Mbit/s.) ne permettent aujourd’hui pas de répondre à ce besoin de connexion à haut débit. S’agissant du déploiement de la fibre à la maison, le lancement des études sur la commune est programmé en 2022 soit une ouverture des services en 2024.


Depuis plusieurs années, le Syndicat mixte ADN accompagne les collectivités sur des projets de raccordement en fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. de sites économiques isolés situés en dehors des zones d’activité (entreprises, sites touristiques ou services publics).


Afin d’apporter au plus vite une solution de raccordement à l’EPHAD de Marcols-les-Eaux, le Syndicat ADN propose de réaliser un projet d’extension du réseau. Le coût du projet est estimé à 400 000 € pour 11km de linéaire à déployer dont 4,2 km de génie-civil à créer (pose de fourreaux télécom en souterrain).
Le Bureau syndical a donc acté la proposition et engage sans attendre le bouclage du plan de financement en sollicitant la Région Auvergne Rhône-Alpes, le Département de l’Ardèche et la Communauté d’agglomération Privas Centre Ardèche (CAPCA).


Nathalie ZAMMIT-HELMER déclare : « Le Syndicat ADN est toujours disponible pour trouver une solution technique à chaque situation qui se présente avec le programme de raccordement de « sites économiques isolés » qui fonctionne très bien depuis 2015.
Dès lors que j’ai été alertée de cette situation, j’ai lancé les études de faisabilité pour raccorder cet EHPAD dont les besoins sont importants et urgents dans le contexte du développement de la télémédecine. Je viens de présenter l’opération au Bureau syndical du 14 juin qui l’a validé à l’unanimité et j’ai organisé à ce sujet une réunion le 30 juin avec MM. Bernard JUSTET, maire de Marcols-les-Eaux et Jérôme LEBRAT, délégué titulaire de la CAPCA au Syndicat ADN. »

Sur le même thême
+
Le déploiement de la fibre avance sur le Pays Beaume Drobie
+
ADN et la CC Berg et Coiron signent pour le déploiement de la fibre
+
ADN et la Communauté de communes Beaume Drobie signent une convention financière pour la fibre optique