11.02.2022

100 M¤ pour l’accélération du grand chantier de la fibre optique pour tous !

Ce jeudi 10 février, les élus du Syndicat mixte ADN se sont réunis, sous la présidence de Didier-Claude BLANC, Conseiller régional Auvergne Rhône-Alpes pour le vote du budget primitif. L’occasion de faire le point sur l’accélération notable des déploiements en 2021 et sur les objectifs de 2022.   


Objectifs 2021 atteints !


En 2021, le Syndicat ADN a atteint l’objectif de construction de lignes fixé en début d’année et l’a même dépassé avec un périmètre de 105 300 lignes réceptionnées et remises à l’exploitant du réseau ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné., soit un tiers de l’avancement du projet. Parmi ces lignes, plus de 79 000 foyers peuvent déjà souscrire une offre de service auprès d’un opérateur disponible sur le réseau public ADN. Les 26 000 autres lignes seront rendues éligibles au premier trimestre 2022.  


 

Pour 2022, le Syndicat ADN vise l’objectif ambitieux de 105 000 lignes supplémentaires livrées à ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. soit plus de 180 000 lignes raccordables cumulées. Cette année marquera également l’achèvement du programme de construction des locaux techniques qui permettent d’accueillir les équipements des opérateurs.


L'accélération des déploiements !


Les chantiers se poursuivent et s’accélèrent sur l’ensemble du territoire.

  •  21 000 lignes sont actuellement en phase d’études d’exécution et de travaux de câblage
  •  97 000 lignes sont en phase d’études.

 


ADN est l’un des plus importants donneurs d’ordre public en Drôme-Ardèche.

Ce chantier de très grande ampleur mobilise entre 350 et 450 personnes au sein de 180 entreprises travaillant pour le déploiement du réseau public ADN (construction des locaux techniques, construction du réseau, exploitation, raccordements des utilisateurs). 135 M€ ont déjà été payés aux prestataires du Syndicat à ce jour.


LA FIBRE OPTIQUE ADN : UN SUCCES POPULAIRE


En début d’année, le cap des 20 000 foyers raccordés à la fibre sur le réseau public ADN sur les deux départements a été franchi. Le taux de pénétration dépasse même les 50% des lignes sur les premières poches de déploiement ouvertes depuis mi-2019.


Le réseau ADN permet la mise en place d’un service public ouvert à tous les opérateurs, ce qui leur permet d’amener le meilleur de leur offre. Sont disponibles :

  • 10 opérateurs Grand Public : Bouygues Télécom, Coriolis, Free, Knet, NordNet, Orange, Ozone, Rézine, SFR et Vidéofutur.
  • 53 opérateurs spécialisés, dédiés au marché « Entreprise » déjà présents sur l’ensemble des zones d’activités du territoire depuis 2010.


Ces opérateurs font chaque jour de ce réseau un réel succès populaire, accentué depuis le début de la crise sanitaire par la prise de conscience de la nécessité d’un accès internet à très haut débitTrès Haut DébitUn accès à internet à très haut débit est un accès à Internet ultra performant dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde. par la fibre du fait de la généralisation du télétravail ou encore de la formation à distance.

Ces mises en services réussies permettent de constater de la qualité de conception que le Syndicat a souhaité apporter au réseau.


ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné., l’exploitant du réseau public, en charge de la commercialisation du réseau auprès des opérateurs projette d’atteindre les 62 000 raccordements de foyers à fin 2022.


+ 100 Millions d’euros d’investissement en 2022


Pour permettre l’atteinte de ses objectifs et maintenir le cap de la « Fibre pour tous » d’ici à 2025, le Syndicat mixte ADN vient de voter un budget de plus de 100 millions d’euros d’investissement pour l’année 2022.

Le Syndicat ADN apportera également à son exploitant une participation publique au raccordement finalRaccordement finalLe raccordement final d’un foyer consiste à réaliser un branchement en fibre optique entre le point de branchement optique (PBO, point au plus près de l’abonné) et la prise terminale optique (PTO) installée dans le logement. En Ardèche et Drôme, le raccordement final sera réalisé par l’exploitant du réseau ou par un fournisseur d’accès Internet (FAI) dès lors que le foyer aura souscrit un abonnement auprès de ce FAI. des foyers pour plus de 7 millions d’euros ce qui permet de rendre « gratuit » pour les particuliers le raccordement du logement depuis le Point de Branchement Optique (PBOPBO(Point de branchement optique) - Dernier boitier du réseau fibre ADN à partir duquel se fait le raccordement final. Il dessert 1 à 6 utilisateurs (foyers, entreprises, bâtiment public).) le plus proche, situé dans la rue, jusqu’à l’intérieur du logement.


Le Syndicat bénéficie du financement de l’Etat (FSN), des EPCI (Communautés de communes et d’agglomération) du territoire, des Départements de l’Ardèche et de la Drôme, de la Région Auvergne Rhône-Alpes et de l’Europe (FEDER).


Un nouvel élan, une équipe renforcée, objectif 2025 !

Sur le même thême
+
ITW Hervé LIOTARD : les TP de Drôme et d'Ardèche boostés par la fibre optique.
+
Comité Syndical : 50 000 lignes de fibre optique en exploitation
+
ADN, l'invité de l'émission Le dossier du jour sur France Bleu Drôme Ardèche