DES OFFRES SUBVENTIONNÉES

Pour les habitants qui n'ont pas accès à un bon débit (< 4Mbps), le Syndicat mixte ADN et son délégataire ADTIM FTTH ont mis en place des offres haut débit subventionnées jusqu'à 300 euros. Renseignez-vous bien avant de lancer la procédure...

JUSQU'A 300 EUROS DE SUBVENTION

Tous les foyers dont le débit est inférieur à 4 Mbps et pour lesquels le déploiement du réseau public de fibre optique ADN n’interviendra pas avant 2021 sont éligibles au kit d’inclusion numérique.
Les foyers situés en zone d’investissement privé (zones déployées par l’opérateur Orange) ne peuvent pas bénéficier de la subvention.

La subvention (jusqu'à 300€) transite directement par les opérateurs partenaires, qui la répercutent dans leur offres sur le coût d'acquisition du matériel (par exemple : pour une offre satelliteSatelliteTechnologie qui permet de desservir les foyers particulièrement isolés en haut débit. Il donne accès à des débits pouvant aller jusqu’à 22 Mbit/s., coût de la parabole et de la box), sous réserve d'un moment minimum de 100€ à la charge du client.

Proposées à ce jour par 3 opérateurs satelliteSatelliteTechnologie qui permet de desservir les foyers particulièrement isolés en haut débit. Il donne accès à des débits pouvant aller jusqu’à 22 Mbit/s. (Ozone et Numérisat), les offres permettent des débits compris entre 6 Mbit/sec en émission et 30 Mbit/sec en réception.

La subvention proposée par ADN et ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. est valable jusqu'à la fin du mois de décembre 2018. A partir du 1er janvier 2019, un guichet national « Cohésion numérique », mis en place par l'Etat, prendra le relais et permettra de subventionner à hauteur de 150 euros la souscription d'offres haut débit par satelliteSatelliteTechnologie qui permet de desservir les foyers particulièrement isolés en haut débit. Il donne accès à des débits pouvant aller jusqu’à 22 Mbit/s. ou par réseaux hertziens terrestres..

LA MARCHE À SUIVRE

  1. Avant d’engager toute demande d’éligibilité, vérifiez que votre éligibilité au haut débit, ADSLADSL(Asymmetric Digital Suscriber Line) - Service d’accès à Internet utilisant les lignes cuivre du réseau téléphonique dont le débit est compris entre 512 Mbit/s à 25 Mbit/s. Le débit descendant est plus élevé que le débit ascendant. Le débit s’affaiblit en fonction de la distance entre le central téléphonique et l’abonné. ou WiFiWifiTechnologie de diffusion hertzienne à haut débit sur la boucle locale. Peut être utilisée comme technologie d’accès associée à une arrivée haut débit ou comme technologie de câblage de bâtiment. Le wifi permet des débits pouvant aller jusqu’à 18 Mbit/s., est inférieur à 4 Mbps (www.degrouptest.com)
  2. Informez-vous ensuite sur le calendrier de déploiement du réseau fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. sur votre secteur en testant votre adresse sur l'outil d'éligibilité "A quand la fibre chez moi ?"
  3. Si votre débit est inférieur à 4 Mbps et que votre secteur est programmé entre 2021-2023, vous pouvez remplir le formulaire de demande d’éligibilité et le retourner par courrier à ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné., accompagné d’un justificatif de domicile. Cette procédure ne vous engage en rien.
  4. ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. valide votre éligibilité aux offres subventionnées et vous délivre un passeport Inclusion numérique.
  5. Choisissez votre offre parmi les 3 opérateurs référencés, en fournissant à l’opérateur de votre choix votre passeport inclusion numérique.
Sur le même thême
+
A quand la fibre chez moi ? est maintenant en ligne !
+
Préparer l'arrivée de la fibre optique
+
En attendant la fibre optique ?