09.03.2018

Visite des premiers chantiers de génie-civil à Saint-Etienne-de-Fontbellon

Aujourd’hui, vendredi 9 mars, Nathalie HELMER, Présidente du Syndicat mixte ADN a convié les élus du territoire à visiter les deux premiers chantiers de travaux de génie civil conduits simultanément en Ardèche et en Drôme.


Après une première visite le matin en Drôme, à Beausemblant, sur le territoire de la Communauté de communes Portes de DrômArdèche, c’est à Saint-Etienne-de-Fontbellon que les élus se sont réunis.


En présence de :

  • Maurice WEISS, Vice-président du Conseil départemental de l’Ardèche, Vice-président du Syndicat ADN,
  • Olivier AMRANE, Vice-président du Syndicat mixte ADN, Conseiller régional délégué à la ruralité et à l’innovation dans les territoires,
  • Louis BUFFET, Président de la communauté de communes du Bassin d’Aubenas,
  • Jacques GENEST, Sénateur de l'Ardèche
  • Fabrice BRUN, Député de l’Ardèche,
  • Hélène DEBIEVE, Sous-préfète de Largentière
  • Max TOURVIEILHE, Vice-président de la Communauté de communes du Bassin d’Aubenas, délégué titulaire ADN,
  • Les maires de Saint-Etienne-de-Fontbellon et de Saint-Sernin


En Ardèche la poche de réalisation concernée par les premiers travaux couvre les communes de Saint Sernin et Saint Etienne de Fontbellon (pour partie) sur un périmètre de 2 280 prises à construire. Le marché a été confié au groupement INEO INFRACOM, INEO RESEAUX SUD EST, RAMPA ENERGIE.


Sur cette poche de déploiement, le chantier représente 

  • 1 local technique à construire
  • 74 km de linéaire de câble à poser (50 % en souterrain)
  • 316 chambres télécom et 1 363 poteaux à étudier
  • 50 conventions à établir avec des particuliers,
  • 5,5 km de génie civil à réaliser (visite de ce jour).


Lancés fin 2016, les marchés de construction de l’infrastructure du réseau ont nécessité plus de 12 mois d’étude afin d’assurer l’ensemble des relevés sur le terrain et de conduire les études d’ingénierie de l’infrastructure. Aujourd’hui, les travaux de réalisation de l’infrastructure débutent, marquant ainsi une nouvelle étape vers la concrétisation de ce grand projet.


Une fois les déploiements terminés, le réseau sera remis au délégataire, ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné., qui en assurera l’exploitation technique et commerciale. Un délai réglementaire de 3 mois sera alors nécessaire pour que les opérateurs commerciaux puissent activer leurs services. L’ouverture commerciale des services est prévue en 2019


Le Syndicat ADN prévoit de réaliser de l’ordre de 24 850 prises FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. sur les 29 communes du territoire communautaire du Bassin d’Aubenas. La Communauté de Communes du Bassin d’Aubenas participe au financement du projet à hauteur de 300 euros par prise à construire sur son territoire, soit un investissement total de 7 455 000 euros sur les 8 années de déploiement.


Un premier périmètre de 7 500 prises a été lancé en études, au titre de la programmation 2016, puis un deuxième périmètre de 1000 prises, au titre de la programmation 2017. La programmation 2018 concernera quant à elle 5 000 prises supplémentaires.