24.10.2018

Travaux de déploiement en cours à Saint-Sernin

Ce mardi 23 octobre 2018, après une première visite du local technique d'UCEL, Maurice WEISS, Vice-président du Syndicat mixte ADN, Vice-président du Conseil départemental de l’Ardèche, Olivier AMRANE, Vice-président du Syndicat mixte ADN, Conseiller régional délégué à la ruralité et à l’innovation dans les territoires, et Louis BUFFET, Président de la Communauté de communes du Bassin d’Aubenas, se sont rendus sur le chantier de déploiement du reseau public ADN à Saint-Sernin.


En présence de :

  • Max CHAZE, Conseiller départemental du canton d’Aubenas 2, Maire de Saint-Sernin,
  • Max TOURVIEILHE, Vice-président de la Communauté de communes du Bassin d’Aubenas, Délégué titulaire ADN,
  • Jacques SARTRE, Conseiller communataire de la CCBA, Délégué suppléant ADN
  • Jean-Paul GIMON, Conseiller municipal à la Mairie de Saint-Etienne-de-Fontbellon


Après plus de 12 mois d'études préalables, les travaux de tirage des câbles optiques ont commencé cette semaine sur la poche de déploiement Saint-Sernin / Saint-Etienne-de-Fontbellon, et se dérouleront successivement courant 2019 sur les trois autres poches en déploiement sur le territoire de la Communauté de communes du Bassin d'Aubenas, représentant une volumétrie globale de 7500 prises FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné.

  • Saint-Julien-du-Serre / Saint-Privat / Ucel
  • Labégude / Mercuer
  • Aubenas (quartier Saint-Pierre) / Saint-Didier-sous-Aubenas


Ces travaux sont réalisés par le groupement d'entreprises : INEO INFRACOM / INEO RESEAUX SUD EST / RAMPA ENERGIE.

Une 5ème poche de réalisation est en cours d’études, par le groupement SOBECA / SOGETREL, qui concerne la commune de Lavilledieu, soit environ 1 000 prises (et plusieurs communes du territoire voisin de Berg-et-Coiron),


Sur la poche de déploiement Saint-Etienne-de-Fontbellon / Saint-Sernin, des premiers travaux de génie civil avaient déjà été réalisés précédemment, afin de créer des jonctions avec les infrastructures existantes (poteaux électriques, poteaux téléphoniques, fourreaux téléphoniques souterrains) réutilisables pour le déploiement de la fibre.


Une fois les travaux de câblage terminés, les équipes travaux devront réaliser la soudure des câbles de fibre dans des boitiers de raccordement posés à proximité des maisons (1 boitier pour 5 maisons, en moyenne). Ce dernier boitier permettra le raccordement finalRaccordement finalLe raccordement final d’un foyer consiste à réaliser un branchement en fibre optique entre le point de branchement optique (PBO, point au plus près de l’abonné) et la prise terminale optique (PTO) installée dans le logement. En Ardèche et Drôme, le raccordement final sera réalisé par l’exploitant du réseau ou par un fournisseur d’accès Internet (FAI) dès lors que le foyer aura souscrit un abonnement auprès de ce FAI. des foyers dès lors qu’ils souscriront à une offre auprès d’un opérateur.


Dès lors que toutes les étapes du déploiement du réseau auront été franchies, le réseau sera remis au délégataire, ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné., qui en assurera l’exploitation technique et commerciale. Un délai réglementaire de 3 mois sera alors nécessaire pour que les opérateurs commerciaux puissent activer leurs services. Les premières mises en service commerciales sont ainsi attendues pour le printemps 2019, sur les communes de Saint-Etienne-de-Fontbellon et Saint-Sernin.


Sur le territoire de la Communauté de communes du Bassin d’Aubenas (CCBA), le Syndicat mixte ADN prévoit de réaliser environ 25 000 prises FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. sur les 29 communes qui composent le périmètre communautaire. La CCBA participe au financement du projet à hauteur de 300 euros par prise à construire sur son territoire (20% du financement nécessaire), soit un investissement total de près de 7 500 000 euros sur les 8 années prévisionnelles de déploiement.


 Le reste du financement prévisionnel sur ce territoire se répartit comme suit :

  • Les Départements de l’Ardèche et de la Drôme : 4 000 000 €
  • la Région Auvergne Rhône-Alpes : 3 750 000 €
  • le Syndicat mixte ADN : 9 750 000€
  • l’Etat au travers du Plan France Très Haut Débit : 12 500 000 €