28.08.2017

Signature d'un protocole d'accord pour l'emploi et la formation

Ce lundi 28 août, à l’occasion de la 12ème édition du forum Ruralitic consacré au numérique et à l’aménagement des territoires, à Aurillac, Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne Rhône Alpes signait un protocole d’accord pour l’emploi et la formation dans la filière de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. avec un ensemble de partenaires :



  • la Fédération des télécoms,
  • la Fédération des Industriels des réseaux d’initiative publique (FIRIP),
  • les grands opérateurs (Orange, SFR, Bouygues)
  • des organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA),
  • des collectivités porteuses de RIPRIPRéseaux d’Initiative Publique (SIEA, SIEL, SYANE, Auvregne THD)et leur délégataire (Axione et Covage) dont notamment le Syndicat mixte ADN, représenté par son vice-président en charge des travaux, Olivier AMRANE, Conseiller régional à la Région Auvergne Rhône-Alpes.



Avec ce protocole d’accord, la Région souhaite « initier un partenariat visant à mener des actions concrètes pour le développement de l’emploi et de la formation de la filière de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. dans la région, afin de permettre aux opérateurs d’accélérer le déploiement du très haut débitTrès Haut DébitUn accès à internet à très haut débit est un accès à Internet ultra performant dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde. sur le territoire régional tout en dynamisant le marché de l’emploi local.

Les signataires établiront un plan d’action sur la base de trois objectifs

1. Attirer les talents en valorisant l’image de la filière et l’attractivité des métiers ;

2. Partager la connaissance sur les besoins (quantitatifs, qualitatifs et localisés) de recrutement et de formation des entreprises et adapter l’offre régionale de formation continue et d’apprentissage en fonction ;

3. Assurer une veille sur l’évolution de ces besoins pour une meilleure anticipation des solutions à apporter, identifier les nouvelles technologies sur les infrastructures numériques et les compétences requises pour leur déploiement, ainsi que pour la maintenance du réseau.

Les signataires s’engagent à établir par convention un plan d’actions avant la fin de l’année 2017.

Depuis plusieurs années déjà, le Syndicat mixte ADN s’implique en faveur du développement de l’emploi local et de la formation sur son territoire avec notamment :



  • l’accompagnement de la CCI de la Drôme et de la CC de l’Ardèche à la mise en place de 2 centres de formations dédiés aux métiers de la fibre (en Drôme : Centre Néopolis à Valence ouvert depuis -mi 2015 et en Ardèche au Pouzin, ouverture en octobre 2017).
    A ce jour, près de 50 personnes ont déjà suivi un cursus de formation dans la dynamique du projet ADN !



  • la mise en œuvre de clauses d’insertions professionnelles volontaristes dans ses marchés de travaux avec :
    - des dispositions innovantes tel que l’ajout des apprentis et étudiants en alternance au public éligible ;
    - la mise en place d’un partenariat avec le réseau des acteurs de l’insertion pour accompagner les entreprises et le public dans la démarche de recrutement.
    Fin 2017, le Syndicat aura attribué pour près de 100 M€ de travaux, soit 77 000 heures d’insertion professionnelle.
    A ce jour, suite aux 4 premiers marchés attribués en 2016, 5000 heures ont été effectuées par 13 personnes en insertion professionnelle.



  • le lancement d’un plan d’actions pour promouvoir localement les métiers de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. et orienter le public cible soit vers les entreprises soit vers les cursus de formation existants.
    Dans ce cadre, le Syndicat mixte ADN et ses entreprises titulaires participeront de manière commune au prochain salon organisé par le Pôle Emploi dans le cadre de la Semaine pour l’emploi, le 3 octobre à Portes-les-Valence.