21.01.2019

La fibre avance... visite d'un chantier à Laveyron

Ce vendredi 18 janvier, les élus se sont rendus sur le territoire de la Communauté de communes Porte de DrômArdèche pour voir l'avancement du déploiement du réseau de fibre à la maison ADN.


Une première visite s'est déroulée à Laveyron, en présence de :


En présence de :

  • Emmanuelle ANTHOINE, Députée de la 4ème circonscription de la Drôme,
  • Pierre JOUVET, Président de la Communauté de Communes Porte de DrômArdèche, Conseiller départemental du canton de Saint-Vallier,
  • Patricia BOIDIN, Conseillère départementale du canton de Saint-Vallier,
  • Aurélien FERLAY, Vice-président de la Communauté de communes Porte de DrômArdèche, Délégué titulaire ADN,
  • Jean-Yves COQUELLE, Maire de Laveyron,
  • David LENTHERIC, Directeur d’ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné., délégataire du réseau public ADN,
  • et les maires des communes de la CC Porte de DrômArdèche.


Nathalie HELMER, Présidente du Syndicat mixte ADN et les élus ont pu voir un chantier de câblage à l'intérieur d'un local technique : le multi-sous-répartiteur de Laveyron.


Depuis l'automne 2018, le groupement d’entreprises EIFFAGE ENERGIE TELECOM SUD-EST, EIFFAGE ENERGIE INFRASTRUCTURES RHONE-ALPES, SCOPELEC, SBTP réalise des travaux sur deux premières poches de déploiement sur le territoire de la Communauté de communes Porte de DrômArdèche :

  • L’une concerne les communes de Beausemblant / Laveyron / Saint-Vallier, représentant 1 950 prises
  • L’autre concerne les communes d’Andance / Ozon / Sarras, représentant 1 650 prises


Sur la poche Beausemblant, Laveyron et Saint-Vallier, des premières prises (340) sont aujourd’hui finalisées et ont été remises fin 2018 à l’exploitant du réseau public, ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné., dans les normes de qualité attendues. Les autres vont suivre dans les prochaines semaines. Cette étape importante permet d’enclencher sereinement la phase préparatoire à l’arrivée des opérateurs de services et à la commercialisation du réseau, prévue à partir de l’été 2019.


Pour la construction des locaux techniques,  ADN a confié à des entreprises locales une partie de ses marchés pour la réalisation des locaux techniques, assurant ainsi des retombées pour l’économie locale.
Sur le territoire de Porte de DrômArdèche, les entreprises suivantes ont été retenues :

  • Lot 1 (Terrassement, aménagement extérieur) : Rhône-Alpes TP (mandataire) – ValenteTravaux Paysagers
  • Lot 2 (Gros oeuvre, façade, étanchéité, couverture) : Entreprise Michel Savel
  • Lot 3 (Plâtrerie, peinture intérieure) : SARL Denis Mazet
  • Lot 4 (Aménagement technique intérieur) : RI2E
  • Lot 5 (Portes et serrures) : Cegelec


La construction du Multi Sous-Répartiteur Optique (M-SRO) implanté sur la commune de Laveyron, d’une surface d’environ 20 m², s’est achevée fin septembre. Ce local permettra bientôt de desservir près de 2 000 foyers et entreprises sur les 3 communes partiellement impactées par la toute première poche de déploiement du réseau public FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. dans le nord Drôme : Saint-Vallier, Beausemblant, et bien sûr Laveyron.
Ce M-SRO est rattaché à un autre local technique - un Noeud de raccordement optique (NRONRO(Noeud de raccordement optique) : Point de concentration du réseau FTTH. Il s’agit d’un local technique (armoire, shelter, bâtiment à construire ou local existant) dans lequel les opérateurs installeront leurs équipements actifs, pour apporter le trafic et les services à très haut débit à leurs utilisateurs finaux.) - dont la construction s’est également achevée fin octobre sur la commune de Saint-Vallier. Ce NRONRO(Noeud de raccordement optique) : Point de concentration du réseau FTTH. Il s’agit d’un local technique (armoire, shelter, bâtiment à construire ou local existant) dans lequel les opérateurs installeront leurs équipements actifs, pour apporter le trafic et les services à très haut débit à leurs utilisateurs finaux., d’une superficie de 55m², permettra à terme de desservir plus de 5 500 foyers et entreprises.
Sur le seul territoire de Porte de DrômArdèche, 10 locaux techniques doivent être construits à court terme :

  • 3 ont déjà été réceptionnés (un NRONRO(Noeud de raccordement optique) : Point de concentration du réseau FTTH. Il s’agit d’un local technique (armoire, shelter, bâtiment à construire ou local existant) dans lequel les opérateurs installeront leurs équipements actifs, pour apporter le trafic et les services à très haut débit à leurs utilisateurs finaux. à Saint-Vallier et deux M-SRO à Laveyron et Sarras)
  • 3 sont en cours de construction et seront réceptionnés d’ici au printemps (trois M-SRO sur les communes d’Albon, Andancette et Anneyron)
  • 4 vont être construits courant 2019 (trois NRONRO(Noeud de raccordement optique) : Point de concentration du réseau FTTH. Il s’agit d’un local technique (armoire, shelter, bâtiment à construire ou local existant) dans lequel les opérateurs installeront leurs équipements actifs, pour apporter le trafic et les services à très haut débit à leurs utilisateurs finaux. à Hauterives, La Motte-de-Galaure et Saint-Rambert-d’Albon, ainsi qu’un M-SRO à Claveyson).


Une fois sortis de terre, ces locaux doivent être raccordés au réseau de fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. et permettre la réalisation des travaux de déploiement des câbles sur les périmètres géographiques ciblés. C’est précisément le stade atteint sur la commune de Laveyron, où le groupement d’entreprises EIFFAGE ENERGIE TELECOM SUD-EST, EIFFAGE ENERGIE INFRASTRUCTURES RHONEALPES, SCOPELEC, SBTP réalise actuellement les travaux de câblage.


Du déploiement à la mise en service commerciale du réseau


Une fois l’ensemble des locaux techniques construits et les travaux de déploiement du réseau de fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. intégralement terminés, le réseau est confié à l’exploitant ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné..
Conformément au cadre réglementaire en vigueur, chacune des poches de réalisation est découpée en plusieurs zones techniques qui correspondent à la taille minimale requise pour pouvoir procéder à la commercialisation du réseau. Le découpage s’effectue ainsi par petits « blocs » d’au moins 300 prises, rattachées à un Point de Mutualisation (PM) hébergé dans un local technique. On parle alors de Zones Arrière de Points de Mutualisation (ZAPM).
La poche Beausemblant / Laveyron / Saint-Vallier comporte 6 ZAPM.  Une première ZAPM a été remise fin 2018 à l’exploitant du réseau public, ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné..
La mission principale d’ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. est d’assurer l’exploitation technique et commerciale du réseau, et d’entrer notamment en relation avec les opérateurs commerciaux susceptibles de venir installer leurs propres équipements et activer leurs offres de services sur le réseau public ADN.

Plusieurs opérateurs ont déjà confirmé leur arrivée prochaine sur le réseau (Coriolis, K-Net, Nordnet, Ozone, Vitis). Les 4 grands opérateurs nationaux que sont Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR devraient suivre un peu plus tard, dès lors qu’un volume de prises FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. commercialisables suffisamment important aura été atteint sur l’ensemble du territoire bidépartemental.