21.01.2019

Démarrage des travaux à Ozon

Ce vendredi 18 janvier, les élus se sont rendus sur le territoire de la Communauté de communes Porte de DrômArdèche pour voir l'avancement du déploiement du réseau de fibre à la maison ADN.


Une première visite s'est déroulée à Laveyron côté Drôme suivie d'une deuxième visite à Ozon côté Ardèche.


En Ardèche, Nathalie HELMER, Présidente du Syndicat mixe ADN s'est rendue sur un chantier de génie-civil à Ozon, en présence de :

  • Bernard ROUDIL, Sous-préfet de l’arrondissement de Tournon-sur-Rhône,
  • Olivier AMRANE, Conseiller régional Auvergne Rhône-Alpes délégué à la ruralité et à l’innovation dans les territoires, Vice-président du Syndicat mixte ADN,
  • Maurice WEISS, Vice-président du Conseil départemental de l’Ardèche, Vice-président du Syndicat mixte ADN,
  • Pierre JOUVET, Président de la Communauté de communes Porte de DrômArdèche,
  • Aurélien FERLAY, Vice-président de la Communauté de communes Porte de DrômArdèche, Délégué titulaire ADN,
  • Maurice SARGIER, Maire d’Ozon,
  • David LENTHERIC, Directeur d’ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné., délégataire du réseau public ADN,
  • et les mairies des communes de Porte de DrômArdèche.


Sur la poche Sarras, Ozon, Andance (partiellement), les travaux viennent de démarrer. Ils sont réalisés par le groupement d'entreprises EIFFAGE ENERGIE TELECOM SUD-EST, EIFFAGE ENERGIE INFRASTRUCTURES RHONEALPES,
SCOPELEC, SBTP.


Pendant de nombreux mois, le groupement d’entreprises a tout d’abord réalisé l’ensemble des relevés terrains et études d’ingénierie de l’infrastructure, nécessaires au bon déroulement des travaux de déploiement. Les bureaux d’étude se sont
également assurés du conventionnement avec les particuliers pour les passages du réseau en terrain privé et ont demandé les autorisations administratives préalables au déploiement.
Les relevés terrain ont permis de cartographier précisément les sites à raccorder (maisons, entreprises, services publics) et d’identifier l’ensemble des infrastructures disponibles pour en évaluer leur état : poteaux électriques, poteaux téléphoniques, fourreaux téléphoniques souterrains.


Il s’agit ainsi lors de la phase travaux de pouvoir procéder :

  • au remplacement de nombreux poteaux, que les études ont identifié comme insuffisantspour supporter le poids supplémentaire des câbles de fibre ;
  • à la réparation par Orange des fourreaux souterrains détectés comme cassés ou endommagés


Lorsque ces infrastructures existantes ne peuvent pas supporter l’installation du nouveau réseau de fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière., les équipes travaux doivent procéder à la création de tranchées pour poser des nouveaux fourreaux (sur environ 10 % du linéaire en moyenne sur le projet). C’est précisément le cas pour une partie du linéaire à réaliser sur la commune d’Ozon.
Les équipes travaux réaliseront ensuite le tirage de la fibre sur les supports aériens et dans les fourreaux souterrains existants ou nouvellement créés, puis effectueront les soudures des câbles de fibre dans des boitiers de raccordement posés à proximité des maisons (1 boitier pour 5 maisons). Ce dernier boitier permettra le raccordement finalRaccordement finalLe raccordement final d’un foyer consiste à réaliser un branchement en fibre optique entre le point de branchement optique (PBO, point au plus près de l’abonné) et la prise terminale optique (PTO) installée dans le logement. En Ardèche et Drôme, le raccordement final sera réalisé par l’exploitant du réseau ou par un fournisseur d’accès Internet (FAI) dès lors que le foyer aura souscrit un abonnement auprès de ce FAI. des foyers dès lors qu’ils souscriront une offre auprès d’un opérateur.


Les deux visites de chantiers de ce vendredi 18 janvier ont permis de prendre la mesure des différentes étapes nécessaires au déploiement du réseau de fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. :

  • Création de tranchées et pose de nouveaux fourreaux
  • Réparation de fourreaux existants cassés ou endommagés
  • Remplacement de poteaux en mauvais état
  • Tirage de câbles en aérien (sur les poteaux) ou en souterrain (dans les fourreaux)
  • Pose de boîtiers de raccordement
  • Equipement des locaux techniques et soudures de câbles…


L’avancement global du déploiement sur le territoire de la Communauté de communes Porte de DrômArdèche…


Depuis le coup d’envoi opérationnel du projet de déploiement du réseau public de fibre à la maison (FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné.), des études ont été menées par le groupement EIFFAGE ENERGIE TELECOM SUD-EST, EIFFAGE ENERGIE INFRASTRUCTURES RHONE-ALPES, SCOPELEC, SBTP sur 2 premières poches de réalisation (une en Ardèche, une en Drôme), qui représentent une volumétrie globale d’environ 3 600 prises. Les périmètres concernés sont les suivants (couverture de la commune
totale ou partielle) : Beausemblant / Laveyron / Saint-Vallier et  Andance / Ozon / Sarras
D’autres poches de réalisation sont également en cours d’études par le groupement IMOPTEL, SANTERNE CENTRE EST TELECOMMUNICATIONS, CEGELEC RESEAUX AUVERGNE DROME ARDECHE, RIVASI BTP.
Elles concernent tout ou partie des communes suivantes, et représentent environ 5 500 prises supplémentaires : Albon, Hauterives, Ratières, Andancette, La Motte-de-Galaure, Saint-Avit, Anneyron, Mureils, Saint-Rambert-d’Albon, Claveyson, Peyraud, Tersanne, Fay-le-Clos.
Pour toutes ces poches de réalisation, l’objectif de mise en service commerciale s’échelonne entre le dernier trimestre 2019 et le premier semestre 2020, selon les secteurs.

Globalement sur le territoire bi-départemental, le déploiement a été engagé sur de nombreux  périmètres géographiques, recouvrant environ 77 000 prises FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné.. Parmi elles, 8 000 prises FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. font actuellement l’objet de travaux de déploiement, réparties sur 4 poches de réalisation distinctes (dont 2 sur le territoire communautaire de Porte de DrômArdèche, 1 sur le Bassin d’Aubenas, et 1 sur Valence Romans Agglo). Dans le courant de l’année 2019, près de 30 000 prises FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. supplémentaires passeront en phase travaux.