07.06.2018

A quand la fibre chez moi ? est maintenant en ligne !

Ce jeudi 7 juin à Loriol-sur-Drôme, les élus du Syndicat mixte Ardèche Drôme Numérique se sont réunis, sous la présidence de Nathalie HELMER, présidente du Syndicat et vice-présidente du Conseil départemental de la Drôme en charge des Territoires numériques et de l'Innovation.


Le Comité syndical d’ADN réunit 39 élus titulaires, représentant les deux Départements de l’Ardèche et de la Drôme (4 élus par Département), la Région Auvergne Rhône-Alpes (4 élus) et les 27 Communautés de communes et communautés d’agglomération du territoire bi-départemental (1 élus par EPCI).


La séance a débuté avec l’approbation du compte-rendu de la réunion du Comité syndical du 7 mars 2018.


Les élus du Comité syndical ont ensuite :

  • voté une durée d’amortissement de l’infrastructure FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. de 40 ans, durée rendue possible au titre d’un projet d’infrastructure d’intérêt national;
  • approuvé l’avenant n°17 à la Convention de Délégation de service publicDélégation de service publicSelon l’article L.1411.1 du CGCT (Code Général des Collectivités territoriales), une délégation de service public (DSP) est « un contrat par lequel une personne publique (Etat, collectivité, établissement public) confie la gestion d’un service public dont elle a la responsabilité à un délégataire public ou privé et dont la rémunération est liée au résultat d’exploitation du service ». concessive avec le délégataire ADTIM, qui porte sur une adaptation du catalogue de service et de la grille tarifaire actant ainsi une importante baisse des prix des liens en fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. pour les activités professionnelles, pour le plus grand bénéfice des entreprises du territoire ;
  • pris acte du rapport d’état des travaux réalisés par la Commission consultative des Services Publics Locaux (CCSPL) en 2017 ;
  • et, ont autorisé ADTIM, à modifier son plan d’actions de dynamisation commerciale en lien avec la nouvelle grille tarifaire.

Le volet le plus intéressant de ce Comité syndical reste sans aucune mesure le moment des informations et questions diverses.

Un outil au service des usagers

Nathalie HELMER a dévoilé aux élus, en avant-première, la mise en ligne de son outil d’éligibilité « A quand la fibre chez moi ? ».

Cet outil vient compléter le nouveau site internet du Syndicat mixte ADN mis en service en septembre dernier.

 « A quand la fibre chez moi » permet de suivre le déploiement du réseau public de fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. ADN sur son territoire. A l’aide de son adresse postale, l’usager peut maintenant connaitre la programmation du déploiement sur son secteur et être tenu informé par mail à chaque nouvelle étape du déploiement : lancement de la consultation pour choisir les entreprises qui seront en charge des travaux, lancement des études, passage en phase travaux, arrivée des opérateurs et enfin ouverture des services.

Ce nouvel outil sera l’outil principal d’information du Syndicat à destination du grand public.

Les locaux techniques : des retombées positives pour le territoire

Nathalie HELMER a profité de ce dernier point à l’ordre du jour pour faire un récapitulatif des derniers marchés attribués et notamment des marchés de constructions des locaux techniques dont la mise en œuvre permet des retombées positives sur l’emploi et l’économie locale.

 

Pour faire fonctionner le réseau public de fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. ADN, près de 200 locaux techniques seront construits sur le territoire de l’Ardèche et de la Drôme.

Afin de permettre à toutes les entreprises, TPE / PME et artisans du territoire de pouvoir répondre à ces marchés et d’avoir l’opportunité de participer à ce grand chantier, le Syndicat mixte ADN a fait le choix d’un allotissement par corps de métiers (5 lots techniques) et par secteur géographique (15 lots géographiques pour les 3 premiers lots techniques : Lot 1 - Terrassement et Aménagement extérieur, Lot 2 : Gros-œuvre, façade, étanchéité et couverture et Lot 3 : Plâtrerie, peinture intérieure). Les lots 4 (portes et serrures) et lot 5 (aménagement technique intérieur) ont fait l’objet d’une consultation à l’échelle bi-départementale.

 

45 marchés allotis géographiquement ont été attribués, principalement à des entreprises locales. 23 entreprises sur les deux départements de l’Ardèche et de la Drôme seront ainsi en charge d’une partie des constructions des locaux techniques.  

 

Sur l’année 2018, 35 premiers locaux seront lancés en construction.

 

Les travaux démarreront dès cet été pour 17 premiers locaux notamment sur les communes de Saint-Jean-en-Royans, La Voulte, Le Cheylard, Ucel, Rochemaure, Saint-Vallier, etc.