05.10.2018

+ de 50 offres proposées dans les métiers de la fibre optique

Le Syndicat mixte Ardèche Drôme Numérique en charge du déploiement du réseau public de fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. à la maison (FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné.) de l’Ardèche et de la Drôme se mobilise pour aider les entreprises titulaires des marchés de travaux et le délégataire de service public ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. à recruter en valorisant les métiers de la fibre.

ADN s'engage aux côtés de ses entreprises travaux !

Ce jeudi 4 octobre de 9h à 12h, le Syndicat mixte ADN était présent au forum « 1 semaine pour 1 emploi » organisé par le Pôle Emploi à Bourg de Péage, aux côtés des entreprises travaux en charge du déploiement du réseau public ADN et du délégataire de service public ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné..
Avec cette opération, ADN se mobilise une nouvelle fois pour aider les entreprises titulaires des marchés de travaux et le délégataire à recruter, en valorisant les métiers de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière..
Plus de 50 postes ont été proposées par nos entreprises à la l’échelle de la Région Auvergne Rhône–Alpes dont une trentaine sur les deux départements de l’Ardèche et de la Drôme.


Etaient présents à nos côtés : ADTIM FTTHFTTH(Fiber to the Home) - Raccordement d’une fibre optique jusqu’à la maison, jusqu’à l’abonné. (Axione), Eiffage Energie Télécom Sud Est, Inéo, Rampa Energies, Giammattéo Réseaux, Serfim TIC, Axians (groupe VINCI), Sobeca (Résonance Firalp).


La construction des réseaux fibre partout sur le territoire, leur exploitation et leur maintenance à terme, génèrent d’importants besoins en personnel qualifié. La formation et le recrutement de professionnels compétents constituent un enjeu essentiel du déploiement des réseaux d’initiative publique. Avec l’accélération des chantiers partout en France, le secteur de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. connait actuellement une forte tension et les entreprises peinent à recruter.


Pour ADN, c'est une chance pour l'emploi et l'occasion de favoriser l’insertion des personnes en difficultés en lien avec les politiques locales.La formation des personnels est également centrale pour cette filière en plein expansion où plus de 90% des stagiaires trouvent un emploi à l’issue de la formation.

250 stagiaires formés aux métiers de la fibre à fin 2018

Sur notre territoire, deux centres de formations aux métiers de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. ont ouvert leurs portes :

  • le centre de formation Néopolis Réseaux de la CCI de la Drôme à Rovaltain (Valence) avec son plateau pédagogique de 150 m² dédié à l’apprentissage du raccordement et des mesures optiques,
  • et le centre de formation de la CCI de l’Ardèche, ouvert depuis cet été et situé sur le Parc industriel Rhône Vallée au Pouzin avec un plateau extérieur permettant la formation au déploiement des réseaux en aérien et en souterrain.


12 stagiaires sont actuellement en cours de formation au métier de monteur – installateur de réseaux Très Haut DébitTrès Haut DébitUn accès à internet à très haut débit est un accès à Internet ultra performant dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde. (IRCC) au centre de formation de la CCI de l'Ardèche et 5 contrats de professionnalisation suivent un cursus de formation au centre de formation Néopolis Réseaux de la CCI de la Drôme. 
Depuis 2015 le centre de formation Néopolis de la CCI de la Drôme a formé pas moins de 140 personnes aux métiers de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière. dont une majorité éligible aux clauses d’insertion professionnelle (formations certifiantes). 90 stagiaires formés par les deux CCI s’ajouteront à ce résultat d’ici la fin de l’année 2018. De plus, le centre de formation Académie des Télécoms à Saint –Etienne a également formés 16 stagiaires ardéchois et drômois aux métiers de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. L’information est codée en signaux lumineux. Constituée de silice ou de matière plastique, elle permet le transport d’un très grand nombre d’informations multimédias à la vitesse de la lumière..

35 000 heures Déja effectuées dans le cadre des clauses d'insertion professionelle

Afin de contribuer à l’insertion des personnes en difficulté, le Syndicat mixte ADN a intégré dans ses marchés de travaux des clauses d’insertions professionnelles imposant aux entreprises titulaires d’employer du personnel en insertion.  Le Syndicat ADN a confié aux deux Départements de l’Ardèche et de la Drôme, le suivi des clauses en partenariat avec les acteurs locaux de l’insertion. Dans ce cadre, 6 réunions d’information collective ont été réalisées sur l’ensemble du territoire avec les entreprises titulaires des marchés. Plus d’une centaine de demandeurs d’emplois y ont participé.


A ce jour, sur les 75 000 heures prévues avec l’attribution des 8 premiers marchés de travaux d'ADN depuis 2016, 35 000 heures ont déjà été effectuées par 55 personnes en situation d’insertion professionnelle dont 80% d’Ardéchois et de Drômois et dont 7% sont des femmes.