Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer la page

Les enjeux

Aujourd’hui, la seule dynamique de marché ne permet pas de couvrir l’ensemble des territoires car les opérateurs, des sociétés privées (incluant l’opérateur historique Orange/France Télécom), font le choix de desservir les zones denses, plus rentables, au détriment des zones moins denses.

La fracture numériqueFracture numériqueDiscrimination d’accès à Internet pour l’usager en termes de délai d’accès supérieur à un service et/ou de qualité moindre de ce service et/ou d’un coût d’accès élevé à ce service. lire la suite qui était apparue autrefois pour la télévision et la téléphonie se crée à nouveau sur la technologie Internet (sur le haut et très haut débit).

Alors que faire ? Il est illusoire d’espérer un changement de politique économique des opérateurs privés vers une optique de péréquation territoriale. Les discriminations d’accès à l’internet (sur le délai d’accès, la nature du service et le coût) se creusent entre les populations.

En France, en l’espace de quelques années, de nombreux réseaux ouverts d’initiative publique (ROIP) ont été créés à une échelle régionale, départementale ou intercommunale et sont en exploitation. Les Départements de l’Ardèche et de la Drôme, avec la Région Auvergne Rhône-Alpes, se sont saisis dès 2007 de cette compétence afin de traiter l’ensemble des problématiques d’aménagement numérique sur leur territoire. Ainsi nos collectivités participent pleinement à la dynamique qui s’est créée sur le plan national.

Les objectifs du projet

Le réseau Ardèche Drôme Numérique a pour objectif de :

  • Résorber durablement la fracture numérique haut débit, c’est à dire apporter des solutions pour améliorer la couverture des zones blanches actuelles et prévenir des zones de fracture à venir,
  • Assurer la montée en débit du territoire avec le déploiement de la fibre, par étape, et le développement de nouvelles offres de services pour les particuliers (dégroupageDégroupageOuverture du réseau de l’opérateur historique aux autres opérateurs. lire la suite, fibre à l’abonné),
  • Garantir un haut niveau de performance et de dynamique concurrentielle pour les entreprises et les acteurs publics au travers du très haut débit.

afin de favoriser :

  • l’attractivité économique durable du territoire, en améliorant l’accessibilité du territoire et de ses habitants à la société de l’information, en favorisant la création et le développement des activités liées à l’économie de la connaissance, en soutenant la création d’emplois durables, en créant un facteur fort de différenciation du territoire tant en direction des entreprises que des actifs.
  • la compétitivité des acteurs économiques, avec un nouvel outil au service de l’innovation et de la performance, avec la mise en réseau facilitée des entreprises dans le cadre des programmes de recherche et de développement au sein des Pôles de compétitivité, avec la mise en place de nouveaux modes de travail : coopération, télétravail…
  • la cohésion territoriale, en stoppant le phénomène de concentration et d’écrémage des zones les plus denses au détriment des zones les moins denses, en offrant durablement une couverture maximale du territoire par les offres du marché dans des conditions attractives.
  • la cohésion sociale, en permettant un accès facilité à de nouveaux services qui permettront de compenser l’isolement des populations en matière de santé, d’accès à la culture, d’éducation, de formation tout au long de la vie, de sécurité, de services publics ou encore de lien social.