Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer la page

Les Technologies du réseau

Un réseau de communications électroniquesRéseau de communications électroniquesCe sont des réseaux (satellitaires, terrestres, hertziens) qui permettant la diffusion de services de communication : téléphone, internet, TV, données. lire la suite se constitue d’un réseau de collecte généralement en fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. lire la suite et de plusieurs réseaux de desserte qui permettront de toucher les différents publics (particuliers, entreprises, collectivités).
La combinaison des différentes technologies permet de répondre aux besoins du plus grand nombre : montée en débit, ouverture concurrentielle, résorption des zones blanches. Le projet s’articule autour d’un certain nombre de technologies de desserte : ADSL, WiFiWifiTechnologie de diffusion hertzienne à haut débit sur la boucle locale. lire la suite, satellite, fibre.

Pour plus d’informations, consultez les Objectifs Stratégiques du réseau ADN en schéma.

L’ADSL et le dégroupageDégroupageOuverture du réseau de l’opérateur historique aux autres opérateurs. lire la suite ADSL

L’ADSL est une technologie d’accès à Internet haut débit via les fils de cuivre du réseau téléphonique. Les données numériques sont transportées sur ces fils de votre maison au central téléphonique de votre commune. Telle une route à deux voies de circulation, les fils de cuivres se scindent en deux pour d’une part le transport de la voix sur ses fréquences basses lorsqu’on téléphone et d’autre part, pour le transport des données numériques sur ses fréquences hautes lorsqu’on se connecte à Internet. Le SDSL est la version professionnelle de l’ADSL, dédiée aux entreprises. Elle permet un débit garanti et « symétrique », autant de débit en émission qu’en réception.

Le dégroupage ADSL, c’est l’installation des équipements ADSL des opérateurs alternatifs au plus près de l’utilisateur. Le dégroupage permet d’avoir pleinement accès aux offres concurrentielles sur le marché. L’usager peut ainsi avoir le choix entre différents opérateurs et accéder à une offre plus élargie telle que l’offre « Triple PlayTriple PlayOffre de services à haut débit permettant l’accès à Internet, à la télévision et à la téléphonie. lire la suite » (Internet Haut-débit, TV numérique dont les chaînes de la TNT et la téléphonie illimitée) ou l’offre « Quadruple PlayQuadruple PlayOffre Triple Play associé à une offre de Téléphonie mobile. lire la suite » (offre Triple Play associée à une offre de téléphonie mobile).

- En dégroupage total, l’opérateur dispose de la totalité de la paire de cuivre reliant l’abonné au central téléphonique. Il peut emprunter les deux voies de circulation du réseau (fréquences hautes et fréquences basses). L’opérateur installe ses propres équipements et relie le répartiteur (central téléphonique) à son propre réseau. L’abonné peut ainsi se passer de l’abonnement téléphonique souscrit auprès de l’opérateur historique France Télécom - Orange.

- En dégroupage partiel, l’opérateur alternatifOpérateur alternatifNouveaux opérateurs de communications électroniques apparus depuis la libéralisation du secteur des télécommunications en France en 1996. lire la suite n’a accès qu’aux fréquences hautes de la ligne téléphonique. Les fréquences basses qui transmettent la voix restent la propriété de l’opérateur historique France Télécom - Orange. L’abonné paye son abonnement téléphonique et son abonnement Internet.

« Avec le projet ADN, 96 % des foyers de l’Ardèche et de la Drôme bénéficient des avantages du dégroupage total ADSL. »

Les technologies sans fil : WiFi et satellite

La technologie WiFi :
Le WiFi est une technologie d’accès à Internet sans fil en transmettant des données par ondes radio. Cette technologie permet de connecter son ordinateur à un point d’accès (antenne WiFi) situé à quelques kilomètres de son foyer. Le WiFi est utilisé pour desservir les zones non couvertes par l’ADSL.

Le satellite bi-directionnel :
Le satellite est une technologie de desserte individuelle. Elle permet de desservir les foyers particulièrement isolés.

« Avec le réseau ADN, chaque foyer en zone blancheZone blancheSecteur géographique non desservi par un service de communication électronique. lire la suite bénéficie d’une solution de desserte à haut débit dans des conditions techniques et économiques satisfaisantes. »

La fibre optique à l’abonné (FTTH)

Le FTTH est le raccordement en fibre optique d’un abonné directement à son domicile ou d’une entreprise dans ses locaux. Cette technologie de raccordement va progressivement remplacer les fils de cuivre du réseau téléphonique (qu’utilise l’ADSL) car elle a l’avantage de permettre un très haut débit (100 Mbps et plus) sans être affaiblie par la distance à parcourir. Cette technologie actuellement utilisée par les entreprises va se généraliser dans les prochaines années notamment auprès des particuliers. Ce déploiement ne devrait concerner dans un premier temps que les zones les plus denses, tout du moins pour ce qui relèvera de la propre initiative des opérateurs privés.

« Avec le réseau ADN, le FTTH arrive déjà sur le territoire et raccorde de premiers foyers directement en fibre optique. 11 000 logements sont aujourd’hui fibrés sur le parc locatif public (OPH), dans 8 villes du territoire. »
« Grâce au réseau ADN, l’ensemble des zones d’activité bénéficie des avantages du très haut débit et d’une meilleure offre concurrentielle. Le territoire en sera d’autant plus attractif pour les nouveaux projets. »