Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer la page

25 demandeurs d’emploi en formation aux métiers de la fibre optique

Mardi 14 février, ADN, le Pôle Emploi et la CCI de la Drôme se sont réunis au centre de formation Néopolis sur l’écoparc Rovaltain pour une rencontre-échange avec les 12 demandeurs d’emploi actuellement en formation aux métiers de la fibre optiqueFibre optiqueSupport permettant de transporter l’information numérique avec un très haut débit. lire la suite grâce au financement du Pôle Emploi. Cette rencontre s’est notamment déroulée en présence des entreprises travaux retenues pour le déploiement de la fibre optique en Ardèche et dans la Drôme.

Le secteur de la construction de réseaux télécoms se caractérise actuellement en France par une forte tension sur la main d’œuvre qualifiée au sein des entreprises. Le Syndicat mixte Ardèche Drôme Numérique vient d’attribuer en 2016, 43 millions d’euros de marchés de travaux et d’études pour réaliser 43 000 prises FTTH. Face à ce constat, le Pôle Emploi a donc souhaité s’inscrire dans une dynamique de formation autour des métiers du numérique.

Fin 2016, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie de la Drôme, le Pôle Emploi a lancé une opération de formation aux métiers de la fibre optique. Depuis le 19 décembre, 12 demandeurs d’emploi bénéficient d’une formation longue durée au titre professionnel de « Monteur Installateur de réseau Très Haut Débit » (titre V validé en CNCP le 20 mai 2016). Cette opération, au coût global de 119 400 euros dont 7 182 euros de coût pédagogique par stagiaire, a été entièrement financée par le Pôle Emploi.

A travers 400 heures de formations associant théorie et pratique et, de deux stages programmés en entreprises, les stagiaires participent à la réalisation, la pose, le raccordement de l’ensemble de l’architecture d’un réseau télécom et à l’installation des équipements chez le client. Les sociétés Sogetrel, Axione, Eiffage Energie Telecom, Giammattéo Réseaux, Entreprises Dan Fibre optique, AB Réseaux et la Société Drômoise de Travaux, ont bien voulu accueillir les douze stagiaires pour une première période de stage entre le 23 et le 27 janvier. Une deuxième période du 20 au 24 mars conclura cette formation.

Par ailleurs, depuis le 28 novembre, 13 autres demandeurs d’emploi suivent des parcours de formations courtes qualifiantes dans le cadre de cette opération, pour un coût pédagogique compris entre 500 et 4 750 € par stagiaire.

Le Syndicat mixte Ardèche Drôme Numérique se réjouit de cette initiative et de la dynamique naissante sur son territoire. Nul ne doute que les stagiaires trouveront un emploi au terme de la formation. Le déploiement du réseau public ADN représente le raccordement de 310 000 prises FTTH. Sur les 8 ans de déploiements, le Syndicat mixte ADN va injecter 480 millions d’euros dans l’économie locale pour la construction du réseau FTTH, ce qui devrait mobiliser pas moins de 400 emplois dans les entreprises en charge du déploiement et de l’exploitation du réseau.

Cette opération fait également écho à la volonté forte du Syndicat ADN de contribuer à l’insertion des personnes en difficulté. Le Syndicat ADN a fait le choix d’intégrer des clauses d’insertions professionnelles dans ses marchés de travaux. Aujourd’hui, parmi les 12 stagiaires en formations, 9 sont éligibles aux clauses d’insertions professionnelles. La société Eiffage, attributaire de l’accord cadre de travaux, a d’ores et déjà embauché 8 personnes pour répondre aux obligations des deux premiers marchés signés.

Hervé SAULIGNAC, Président du Syndicat ADN, Président du Département de l’Ardèche
Alain GUIBERT, Président de la CCI de la Drôme
Michel DEBERNARDY, Directeur territorial du Pôle Emploi
Soudure de fibre optique
12 demandeurs d’emploi en formation